Quel pseudo utiliser pour promouvoir son activité artistique ?

Une des premières décisions à prendre, lorsqu’on décide de promouvoir sont art de manière professionnelle, est de choisir un nom ou pseudo qui soit identique pour tous vos sites, vos réseaux sociaux, et autres plateformes de communication.

Dans mon cas, c’est un peu la pagaille : dois-je utiliser mon nom ? mon prénom ? le nom de mon blog ? le nom de mon site ? le nom de mon entreprise ? un pseudo ? Je n’ai pas mener cette réflexion au début de mon activité, en 2003, si bien qu’aujourd’hui, c’est l’anarchie. Pour éviter cette erreur, je conseille aux artistes de bien prendre le temps de la réflexion. C’est le même principe que le choix d’une marque pour une entreprise. Il faut bien y réfléchir, en choisir un, puis s’y tenir.

A propri, l’alternative est simple : soit on utilise son nom propre, soit on s’invite un pseudo, comme une marque. Analysons ces 2 cas et voyons un peu l’avis des artistes. Et voyons enfin l’intérêt de tenir à son choix.

 

Utiliser son nom propre pour nom professionnel

Il paraît naturel d’utiliser non nom propre pour promouvoir son art. Tous les grands artistes sont connus par le prénom et nom (Claude Monet, Pablo Picasso, Léonard de Vinci …). L’art est l’expression d’une personnalité, ce n’est pas un produit de consommation de masse. L’utilisation du nom propre semble ainsi le plus approprié.

Pour abonder dans le sens du choix de son nom propre, on peut retenir les 2 points suivants  :

  • L’histoire de l’art est une histoire d’hommes et de femmes, pas d’entreprises.
  • Les oeuvres d’art n’existent pas par elles-mêmes, sans les artistes qui les créent.

Si vous estimez que votre nom est trop banal et commun, vous pouvez insérer l’initiale de votre deuxième prénom, ou choisir un diminutif. Peu importe, mais une fois le choix arrêté, il faudra toujours l’utiliser de la même façon.

 

Utiliser un pseudo au lieu de son nom propre

On peut également voir les choses d’une autre façon. On peut décider de développer son activité artistique sous un pseudo professionnel (comme Amylee, voir son interview). Amylee

Souvent, l’utilisation d’un pseudonyme peut simplement avoir pour but de simplifier le nom (par exemple « Jean Léo » au lieu de « Jean-Gérard Léonard ») ou permettre à l’artiste de protéger son identité (par exemple pour éviter les préjugés en fonction du sexe de l’artiste). Mais en général, le choix d’un pseudo va plus loin que cela. Le choix d’un pseudo permet de créer une sorte de marque, c’est-à-dire de permettre à chacun de rapidement identifier un style à un nom. On pensera à l’exemple à Christo et Jeanne-Claude, connus sous le nom de Christo. L’évoquation du nom Christo fait penser immédiatement aux objets et momuments empaquetés.

Au delà du style artistique même, un pseudo utilisé comme une marque peut faire référence à des prestations de services qu’un artiste peut produire, au-delà même de la pure création artistique. Certains font de la décoration, donnent des cours, peingnent des portraits sur demande, etc. L’utilsation d’un pseudo a ainsi l’effet d’une marque : il évoque plus que le simple style de l’artiste.

Une autre raison d’utiliser un pseudo peut être de produire et commercialiser une collection d’un style très différent sous un nom autre que son nom d’artiste, car on ne souhaite pas qu’un même nom d’artiste évoque des styles et produits très divers. On peut égalemen choisir un pseudo pour commercialiser des oeuvres par un canal différent, par exemple via internet. Si le galériste qui représente l’artiste craint la concurrence de l’internet, ou la vente de reproductions en séries limitées ou illimitées des oeuvres de l’artiste, ce dernier peut décider de se cacher sous un pseudo.

 

Ce qu’en pensent les artistes

J’ai interviewé plusieurs artistes depuis le lancement de ce mon précédent blog Art 2.0 (htt://www.art2dot0.com/art/interview) et je leur ai demandé, à chacun, de réagir à cet article, en m’expliquant pourquoi ils ont choisi tel ou tel nom. Voici leurs réponses :

** ACRYLIK’Alice alias Alicia Noël **

Pourquoi ACRYLIK’Alice ? Etant graphiste de base, j’ai toujours cette façon de penser « Communication Graphique »… Logo, idée, association de l’image… ALICE : tout simplement parce que depuis longtemps des personnes qui me sont chères m’appellent Alice.
ACRYLIK : parce que je peins avec de l’acrylique. Mon imagination à chercher toute seule, c’est venue au fil du temps, quand en parallèle je me cherchais, me trouvais artistiquement. J’ai donc créé mon logo avec mon emblème (la tortue de mer, kawan), avec une signification qui me correspond. Ce logo m’a permis de valider concrètement l’image qui m’est propre et de la tatouer. Il est vrai qu’il n’est pas facile de choisir entre utiliser son nom et prénom ou son logo, pour mon cas, j’utilise les 2. Mais plus mon pseudo pour tout ce qui concerne internet sur les réseaux sociaux, adresses mails, mon nom de domaine, en sachant ke je signe aussi Alicia Noël. J’essaye au maximum de passer un message clair pour ma communication visuelle. Je suis maintenant graphiste à mon compte, ça me tenait à cœur depuis longtemps et j’aime l’idée d’avoir mon propre business, d’être là, « entière » de A à Z. Toujours besoin d’aller plus loin, plus vite, apprendre, augmenter les contacts, tout ça est très agréable !! Du coup mon identité visuelle est validée depuis longtemps !
Je suis un Pack vitaminé entre Peinture et Graphisme !!!

 

** Mik-Art alias Michaël Rigaud **

Mik-Art parce que je m’appelle Mickaël et Art parce que j’en pratique. Mon nom de famille est Rigaud, je ne voulais pas l’utiliser, parce qu’il y a bien trop d’artistes ou de gens travaillant dans la publicité connus portant ce nom, j’aurais peut-être été noyé dans la masse. Et puis Mik-Art, c’est court, ça sonne bien et ça veut bien dire ce que ça veut dire, voilou.

 

** Julien Pouget **

Pourquoi mon Prénom et Nom, car avant j’ ai fais l erreur de trouver plein de speudos,
ça partait dans tous les sens … même moi je m y perdais !!!
puis au fil des années, expo après expo, je me suis rendu compte que les gens m identifiaient par mon nom et prénom comme souvent pour les peintres … donc naturellement, j ai fait ce choix
et tout est devenu simple au niveau de mes blogs et site internet !!!

 

** Amylee **

Mon pseudo « Amylee » remonte à l’école d’Arts. Pour la petite histoire, c’est en fait mon prénom Émilie, mais prononcé à l’anglaise « émili ».
Souvent 2 ou 3 Émilie dans ma classe, du coup, j’ai souhaité me différencier par une orthographe différente.

 

** ARGADOL alias Jean-Sébastien Grodfrin **

ARGADOL ??? mais qu’est ce que c’est que ce pseudo ! lol
Je ne vous donnerais pas ici le pourquoi du comment à propos de ce pseudo ….
par contre, il me semblait essentiel de trouver un pseudo (beaucoup plus facile à mémoriser que mon très long prénom + Nom : Jean-Sébastien GRODFRIN).
L’avantage du pseudo, c’est que dans une carrière artistique, on peut tout à fait avoir plusieurs vies, changer de style graphique, s’essayer à d’autres courants, d’autres techniques et peut être qu’un autre pseudo pourra s’avérer utile.
Pour le choix de ce ARGADOL, je lui trouve un p’tit côté « superhéros » qui caractérise une de mes influences majeures, les « comics »… c’est court, facile à mémoriser….. et du coup, argadol.com argadol.fr ou Recherchez ARGADOl sur facebook … tout est prêt et facile à treouver ! ;-)

 

** Sophie Costa **

Mon nom d’artiste peintre est Sophie COSTA, tout simplement parce qu’il correspond à mon prénom et mon nom de jeune fille, vraiment à moi quoi…
Pour ce qui est de la maisonrousse.com c’est différent.
Lors du lancement de mon site, le concept était de proposer plusieurs collections de tableaux pour décorer la maison.
Le positionnement était un mixte de décoration et de peinture.
Aujourd’hui, mon positionnement est clairement celui d’un artiste peintre et www.lamaisonrousse.com correspond à un espace de vente en ligne de mes toiles
(ni une galerie virtuelle, ni un site de distributeur d’artistes ni un site de décoration).
Je me demande d’ailleurs aujourd’hui si je ne devrais pas changer de nom de domaine mais tout le travail de référencement étant fait avec www.lamaisonrouuse.com, c’est compliqué

 

** Mary-Loup **

Le choix, pour ma part de signer Mary-loup, est parti tout simplement d’une envie de ne pas utiliser mon nom de famille, vu qu’un oncle qui est peintre signait déjà (bien avant moi) ces peintures par ce nom de famille. Même si notre peinture diffère, je ne voulais pas utiliser mon nom de famille, et aussi pour une autre raison, c’est que ce nom de famille est bien trop long…
J’ai donc instincitivement signé par mon prénom et un morceau de mon nom de famille, et ensuite recomposé, réorthographié pour en arriver à Mary-loup (l’orthographe du « loup » sur les conseils d’une amie) et depuis j’ai gardé cette signature…et je trouve que ce pseudo colle bien à ma peinture, et mon univers.

 

Nom propre ou pseudo ? Nécessité de s’en tenir à son choix

Pour revenir à ce que nous disions au début de ce billet, que l’artiste ait choisi d’utiliser son nom propre, un diminutif ou un pseudo, il faut ensuite se tenir à son choix pour des raisons de cohérence, de communication et pour se faire reconnaître plus facilement.

Maitenant, il va falloir communiquer sur le nom ou pseudo de votre choix. Pour cela, je vous conseille les points suivants pour éviter la pagaille dans l’utilisation des noms qui vous identifierons dans votre vie artististique et digitale.

* Pensez à enrgistrer un nom de domaine correspondant exactement au nom ou au pseudo. Si votre pseudo est « Argadol » (voir son interview), pensez à réserver www.argadol.com (ou en .fr). Vous pouvez ensuite votre nom de domaine avec toutes les extensions ou préfixes que vous souhaitez (par exemple http://www.lamaisonrousse.com/blog/ pour le blog de LaMaisonRouse.com, espace de vente en ligne de l’artiste Sophie Costa, voir interview).

* Lorsque vous vous enregistrez sur n’importe quel réseau social (Facebook, Flickr, Youtube …), on va vous demander de choisir un pseudo. Faites attention de bien choisir un pseudo qui correspond au nom que vous allez utilisez (nom propre ou pseudo). Par exemple, Argadol utilise son pseudo pour son compte Youtube, si bien que sa page de vidéos est http://www.youtube.com/user/argadol1975; ou encore Amylee a sa page Facebook comme suit http://www.facebook.com/amylee.theartygirl.

* Sur tous vos documents de communication, assurez-vous de bien utiliser le nom choisi, ainsi que sur toutes les pages de vos pages internet. Et assurez-vous que les autres internautes utilisent bien le bon nom et que vous soyez bien enregistré dans les annuaires et autres sites vous référençant, sous le bon nom.

L’idéal serait d’aboutir à la situation suivante :

  • site : www.nom-artiste.com
  • blog : blog.nom-artiste.com
  • vidéos : www.youtube.com/user/nom-artiste
  • facebook : www.facebook.com/nom-artiste
  • flickr : http://www.flickr.com/photos/nom-artiste
  • email : contact@nom-artiste.com
  • etc.

A mon avis, cela serait excellent pour votre communication et pour que les gens se souviennent de votre nom. En plus, ça fait très professionnel.

Il faut bien penser à cela dès le lancement de sa présence sur le net car après, c’est trop tard. On aura choisi différents pseudos, noms, surnom et ça risque de prendre du temps à rectifier tout cela.

 

Autres billets sur le même thème

Sources

Si ce post vous a intéressé n’hésitez pas à vous abonnez aux flux RSS flux rss Art 2.0 - Art Marketing & Reproductions ou les recevoir directement par Mail.

À propos de Jean-Gérard Anfossi

Jean-Gérard Anfossi (@ArtDecoJeanG). Manager of Repro-tableaux.com and Art-Prints-On-Demand.com.
Cette entrée a été publiée dans Art Marketing, Communication, avec comme mot(s)-clef(s) blog, communication, marque, nom d'artiste, nom de domaine, pseudo, référencement, réseaux sociaux, site internet. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Quel pseudo utiliser pour promouvoir son activité artistique ?

  1. Helen Machine dit :

    I learned a lot from this post, much appreciated! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>